Pour un dépistage précoce chez l’enfant

La délégation des tâches s’impose  Abonné

Publié le 28/01/2016

Les troubles visuels de l’enfant sont fréquents: 20 % chez les moins de 6 ans. La prévalence des facteurs amblyogènes et l’identification d’une amblyopie, quand elle est encore réversible (avant l’âge de 6 ans), témoignent de l’importance de la détection des signes d’appel. « Devant une anomalie visuelle découverte avant l’âge de 6 ans, on peut généralement mettre en route un traitement et une rééducation, insiste la Pr Dominique Bremond-Gignac (Necker, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte