Cécité nocturne

Des photorécepteurs greffés chez des souris

Publié le 13/12/2012

UNE GREFFE de précurseurs de bâtonnets sur des modèles murins atteints de cécité nocturne a été réussie et a permis la restauration de la fonction visuelle nocturne dite scotopique. Cette première réalisée par une équipe londonienne a suscité chez eux de l’enthousiasme car six ans plus tôt, ils avaient montré la possibilité d’une greffe de bâtonnets, mais aucune amélioration visuelle notable n’avait été enregistrée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?