La taille… de l’assiette

Un rôle dans la séduction  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 04/03/2019
seduction

seduction
Crédit photo : Phanie

La nourriture constitue le premier plaisir de la vie : il suffit de constater l’effet calmant et réconfortant d’un biberon de lait chez un nourrisson en pleurs. « Les tout-petits, filles comme garçons, sont égaux face à la faim. Pour les calmer, il est nécessaire de leur procurer un sentiment de satiété », souligne Caroline Weill, psychologue et psychanalyste clinicienne à Paris. La faim – qui obéit à un besoin fondamental – doit néanmoins être distinguée du plaisir d’avoir quelque chose en bouche (chocolat, sucreries…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte