À Nîmes, les chirurgiens cardiaques d'une clinique avec l'épée de Damoclès de l'ARS au-dessus de la tête

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 27/11/2019

Crédit photo : Phanie

Fermera, fermera pas ? La clinique des Franciscaines (groupe Hexagone Santé) de Nîmes (Gard) n’en finit plus d’avoir des haut-le-cœur. En attente de voir renouvelée son autorisation de poursuivre une activité de chirurgie cardiaque au-delà du 31 décembre, cette clinique privée, seul établissement gardois à pratiquer cette spécialité, a cru lire la semaine dernière une issue favorable à ses doutes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)