Parkinson

Une composante auto-immune  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 19/05/2020

Crédit photo : Phanie

Des chercheurs de l'Institut d'immunologie de La Jolla (Californie) ont mis en évidence dans « Nature communications » une composante auto-immunitaire dans l'histoire naturelle de la maladie de Parkinson.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte