Méningites bactériennes

Le pneumocoque reste le principal ennemi  Abonné

Publié le 27/11/2014

L’incidence annuelle de la méningite bactérienne (MB) est de l’ordre de 5 à 10 pour 100 000 dans les pays développés. Le pneumocoque et le méningocoque sont impliqués dans plus de 80 % des cas. Au cours des 20 dernières années, les stratégies de vaccination ont modifié l’épidémiologie dans les pays développés. Haemophilus influenzae a quasiment disparu. L’incidence du méningocoque a diminué mais c’est toujours le sérogroupe B qui domine. Le pneumocoque reste l’ennemi principal même si son incidence diminue aussi, particulièrement les sérotypes inclus dans les différents vaccins (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte