Vers une thérapeutique personnalisée ciblée et adaptée

Comment mieux traiter les épilepsies liées au polyhandicap

Par
Stéphany Mocquery -
Publié le 13/01/2020
La prise en compte de l’étiologie des épilepsies permet désormais de mieux adapter les traitements de certains patients atteints de polyhandicap.
Chez les enfants, 25 à 31 % des épilepsies sont pharmacorésistantes

Chez les enfants, 25 à 31 % des épilepsies sont pharmacorésistantes
Crédit photo : Phanie

« Avec 55 à 60 % des patients touchés, les épilepsies représentent une des principales comorbidités du polyhandicap », indique la Dr Marie-Christine Rousseau, responsable de la recherche pour la Fédération du polyhandicap (AP-HP).

« Chez les enfants, 25 à 31 % des épilepsies sont pharmacorésistantes », ajoute-t-elle. Les épilepsies associées à des maladies rares sont, notamment, fréquemment résistantes aux traitements.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?