En association avec la vancomycine

Mollo la tazo !  Abonné

Publié le 26/11/2015
2 à 5 fois plus d'insuffisance rénale aigue

2 à 5 fois plus d'insuffisance rénale aigue

Bien que l’on observe en France une diminution de la prévalence des S. aureus résistants à la méticilline (SAMR) et malgré le développement récent de nouveaux antibiotiques actifs sur les GRAM positifs (daptomycine, linezolide, lire pages 2 et 3), la vancomycine reste largement prescrite comme traitement de référence des infections à SAMR.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte