Les résistances seraient influencées par la corticothérapie

L’oseltamivir, efficace chez la plupart des patients H7N9  Abonné

Publié le 30/05/2013
1369876510436838_IMG_106007_HR.jpg

1369876510436838_IMG_106007_HR.jpg
Crédit photo : AFP

COMME POUR L’ÉPIDÉMIE H5N1, l’émergence de mécanismes de résistance à l’oseltamivir (Tamiflu) est responsable d’une non-élimination du virus et d’une aggravation de l’état de santé chez certains patients infectés par le nouveau virus aviaire, A H7N9.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte