L'anosmie du Covid, une atteinte neuronale localisée

La microglie protège le cerveau d’une infection virale nasale  Abonné

Par
Publié le 26/06/2020
Plusieurs virus neurotropes, dont le nouveau coronavirus, pourraient infecter le cerveau via les neurones olfactifs du nez. Une équipe révèle comment la microglie dans le bulbe olfactif joue un rôle clé en première ligne de défense pour limiter l’infection des neurones et empêcher la propagation au reste du cerveau.
Certains virus infectent les neurones olfactifs et peuvent pénétrer dans le cerveau

Certains virus infectent les neurones olfactifs et peuvent pénétrer dans le cerveau
Crédit photo : Phanie

Si l'anosmie est un symptôme fréquent au cours du Covid-19, l'encéphalite est très rare. Des chercheurs américains ont montré comment le système immunitaire au niveau du bulbe olfactif est une ligne de défense pour le cerveau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte