Dans le mélanome, l’immunothérapie évolue rapidement

Un anti-PD1 bientôt en première ligne  Abonné

Publié le 01/06/2015
En France: plus de 11 000 nouveaux cas de mélanome et 1700 décès par an.

En France: plus de 11 000 nouveaux cas de mélanome et 1700 décès par an.
Crédit photo : PHANIE

Jusqu’à très récemment, on ne disposait que d’un médicament – une chimiothérapie classique - dans le mélanome métastatique. Mais l’avènement de l’immunothérapie a tout changé. L’anticorps anti-CTLA-4, ipilimumab, mis sur le marché en 2011, est devenu le traitement de référence. Depuis, ce sont 6 autres molécules qui ont été approuvées par la FDA, l’agence américaine du médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte