Endométriose pelvienne profonde

Des RCP pour optimiser la prise en charge  Abonné

Publié le 16/05/2013

L’ENDOMÉTRIOSE pelvienne profonde (EPP), qui concerne environ 20 % des patientes atteintes d’endométriose, est une pathologie complexe, dont la prise en charge est le plus souvent discutée au cas par cas. « Au début des années 2000 nous avons constaté une augmentation du nombre de patientes, peut-être du fait d’un accroissement de l’incidence de l’endométriose mais surtout d’une étroite collaboration avec les centres de procréation médicalement assistée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte