À dépister précocement

La Nash, une maladie silencieuse avant la cirrhose  Abonné

Par
Dr Isabelle Stroebel -
Publié le 20/01/2020
La NASH (Non Alcoholic Steato Hepatitis, en français stéatohépatite non alcoolique), a une prévalence selon la cohorte Constances (étude NASHCO), d'environ 8 millions de personnes en France avec stéatose métabolique non alcoolique simple dont 200 000 avec des lésions de fibrose hépatique avancées (NASH).

Crédit photo : PHANIE

La stéatose métabolique non alcoolique est une accumulation excessive de graisse au niveau du foie (hépatocytes) avec ou sans inflammation chez des patients qui ne boivent pas d’alcool en excès (moins de 30 gr/j chez l’homme et moins de 20gr/j chez la femme).

Schématiquement on peut distinguer les stéatoses métaboliques simples et les NASH.

Les stéatoses métaboliques simples sans inflammation significative ni fibrose sont en général bénignes (grande majorité des patients).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte