Stéatohépatite non alcoolique

Faire maigrir ou attendre un traitement ?  Abonné

Par
Publié le 23/11/2017
biopsie hépatique

biopsie hépatique
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Le syndrome métabolique est responsable de surmortalité non seulement cardiovasculaire, mais aussi par cancers et maladies du foie liées à une stéato-hépatite non alcoolique. Cette dernière, encore appelée NASH est une maladie silencieuse. Chez un patient sur trois, elle évolue vers la fibrose, la cirrhose et le carcinome hépatocellulaire. La NASH progresse et touche aujourd’hui 1 % de la population française. Adultes mais aussi enfants et adolescents peuvent en être atteints.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte