Dermoscopie, microscopie confocale, HD-OCT

L’essor de l’imagerie cutanée non invasive  Abonné

Publié le 10/03/2014
1398171550498792_IMG_123704_HR.jpeg

1398171550498792_IMG_123704_HR.jpeg

1398171556503785_IMG_124503_HR.jpg

1398171556503785_IMG_124503_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

La dermoscopie est aujourd’hui un examen utilisé en routine par la très grande majorité des dermatologues, en particulier pour améliorer le diagnostic de mélanome et éviter des exérèses inutiles de lésions pigmentées bénignes. Son champ d’utilisation s’étend désormais au diagnostic d’autres cancers cutanés, les carcinomes basocellulaires et épidermoïdes ainsi que leurs précurseurs : les kératoses actiniques. Cette évolution s’inscrit dans le contexte plus large du développement de thérapeutiques non chirurgicales pour les formes superficielles de ces cancers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte