Sécurité des blocs opératoires

L’AP-HP crée un nouveau standard et joue la transparence  Abonné

Publié le 28/11/2011
1322472623303447_IMG_72578_HR.jpg

1322472623303447_IMG_72578_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

À PARTIR de janvier 2012, le nouveau « standard sécurité AP-HP » s’invitera dans les 88 blocs opératoires et deviendra l’horizon des quelque 3 000 chirurgiens, 1 000 anesthésistes, et 1 100 infirmiers spécialisés.

Il est le fruit de 9 mois de réflexion d’un groupe de professionnels constitué à la demande de la directrice générale Michelle Faugère et animé par le Pr François Haab, chef du service d’urologie à l’hôpital Tenon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte