La « heart team » à la mode de Bretagne  Abonné

Publié le 06/12/2012

« LE DÉVELOPPEMENT du remplacement valvulaire aortique par voie percutanée (TAVI) et le cadre strict donné par la Haute Autorité de santé (HAS), conforté par les recommandations récentes de la Société européenne de cardiologie, ont conduit à la nécessité de réfléchir au patient dans sa globalité, explique le Dr Marcel Laurent. À Rennes, comme ailleurs, les staffs existaient depuis longtemps, mais l’arrivée du TAVI a été l’occasion de mettre en place des réunions multidisciplinaires spécifiques dès 2009 ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte