Forme métastatique ou inopérable ou encore nævomatose

Un progrès sans précédent dans le carcinome basocellulaire  Abonné

Publié le 07/06/2012
1339031518355202_IMG_85396_HR.jpg

1339031518355202_IMG_85396_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1339031518355355_IMG_85436_HR.jpg

1339031518355355_IMG_85436_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

DE NOTRE CORRESPONDANTE

« C’EST UN JOUR historique pour les patients ayant un carcinome basocellulaire et tous ceux qui participent à leurs soins - le plus grand progrès observé jusqu’ici dans le traitement de cette maladie », note dans un éditorial le Dr John Lear (Université de Manchester).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte