Chirurgie conservatrice du sein

On réopère une fois sur 5 outre-manche  Abonné

Publié le 16/07/2012
1342401229364936_IMG_87798_HR.jpg

1342401229364936_IMG_87798_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1342401228364912_IMG_87783_HR.jpg

1342401228364912_IMG_87783_HR.jpg
Crédit photo : Phanie

VOILÀ QUI ne va pas faciliter le choix d’une chirurgie conservatrice dans le cancer du sein. Une étude britannique montre que près d’une femme sur cinq est réopérée dans les trois mois suivant ce type d’intervention. Et dans 40 % des cas, il s’agit d’une mastectomie. Si la chirurgie conservatrice du sein combinée à la radiothérapie donne d’aussi bons taux de survie que la mastectomie seule dans les cas éligibles, le risque d’exérèse incomplète existe bel et bien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte