Prostate : amélioration réelle ou artificelle ?  Abonné

Publié le 11/02/2013

SI LA SURVIE observée dans le cancer de la prostate s’est grandement améliorée en partie grâce au dépistage individuel par le dosage PSA, « cette anticipation du diagnostic a été tellement importante qu’on a vu augmenter de façon majeure l’incidence des cancers de la prostate » (multipliée par 4 entre la fin des années 1980 et 2005), commente le Dr Grosclaude. « Dans l’ensemble de ces cancers diagnostiqués, on avait beaucoup de cas de cancers d’évolution peu agressive et assez lente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte