Plus de 50 % des cancers du pénis liés à HPV, à prédominance HPV16

Par Dr Irène Drogou
Publié le 19/12/2018
- Mis à jour le 20/12/2018

Une large proportion des cancers du pénis (50 %) et des néoplasies intraépithéliales du pénis (>75 %) est associée à la présence de l'ADN du papilloma virus humain (HPV), en particulier le HPV16, rapporte une métaanalyse danoise dans « The Lancet Oncology ». Ces résultats soulignent « les bénéfices possibles d'une vaccination HPV chez les hommes et les garçons », écrivent les auteurs.

Un cancer rare

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?