Les hormones et les récepteurs

Grossesse et cancer du sein entretiennent une relation complexe  Abonné

Publié le 22/10/2012

Selon une étude allemande présentée au 11e congrès annuel international de l’AACR (Anaheim, Californie), une augmentation des concentrations d’hormones de grossesse, l’estradiol et la progestérone, serait associée à un risque accru de cancer du sein négatif pour les récepteurs hormonaux (HR-) avant l’âge de 50 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte