Prise en charge du carcinome hépatocellulaire

Coups d’arrêt et lueurs d’espoirs

Par
Dr Laetitia Fartoux -
Publié le 21/11/2019
Si les essais sur la radio-embolisation (SIRT) et sur l’immunothérapie seule ont été décevants, les premiers résultats des combinaisons, associant thérapie ciblée et immunothérapie ou deux immunothérapies, se révèlent encourageants. Les données des études de phase III sont attendues avec impatience.

Crédit photo : DR

L’échec de la radio-embolisation (SIRT) en première ligne (études SARAH et SirVenib) a été confirmé par la publication finale de l’étude de phase III SORAMIC qui montre l’absence de bénéfice, en survie globale (critère de jugement principal), de l’association SIRT combinée au sorafenib vs sorafenib seul dans le CHC avancé (1) : respectivement 12,13 mois vs 11,47 mois (médiane en ITT ; p = 0,951). De même, en population per-protocole, aucune amélioration significative n’a été observée.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?