LA SANTE EN LIBRAIRIE - Cancer et psychanalyse

Cheminer avec un autre  Abonné

Publié le 29/03/2011
1311770357240200_IMG_57439_HR.jpg

1311770357240200_IMG_57439_HR.jpg

1311770360240345_IMG_57485_HR.jpg

1311770360240345_IMG_57485_HR.jpg

« SI JE POUVAIS écrire, je n’aurais pas le cancer », a dit un jour à la romancière Louise L. Lambrichs le psychanalyste Pierre Cazenave. Celle-ci lui a donc prêté sa plume pour transcrire et transmettre, après de longs échanges, sa réflexion sur le cancer et ses liens avec le psychisme. Le livre paraît en 1994 ; Pierre Cazenave meurt l’année suivante d’un cancer avec lequel il vivait depuis plus de quinze ans. Il rêvait d’un centre d’accueil thérapeutique animé par la psychanalyse pour les patients atteints de cancer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte