Syndrome de Prader-Willi - Des améliorations pour les patients

Syndrome de Prader-WilliDes améliorations pour les patients

04.02.2016
Le syndrome de Prader-Willi est une maladie très complexe associant de nombreux troubles endocriniens et du comportement. Une amélioration des outils diagnostiques, des modalités thérapeutiques et la sensibilisation accrue à la maladie ont permis d’améliorer le pronostic et la qualité de vie de ces patients. L’ocytocine est une voie de recherche prometteuse pour prendre en charge aussi bien les troubles du comportement que l’hyperphagie.
  • L'ocytocine, encourageante

Le syndrome de Prader-Willi (SPW), décrit pour la première fois en 1956 par Prader Labahrt et Willi est une maladie rare dont l’incidence est estimée entre 1/10 000 et 1/30 000 naissances vivantes. Il représente la première cause des obésités syndromiques et une part importante des retards mentaux de cause génétique.

Il se caractérise par une hypotonie majeure pendant la période néonatale et les deux premières années de vie. Les problèmes cardinaux à l’enfance et à l’âge adulte sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

L'heure du coucher, un marqueur de bonne santé cardiovasculaire

coucher

Le travail à des horaires atypiques, travail de nuit ou travail posté, est associé à des risques avérés pour la santé, notamment... Commenter

Violences obstétricales : les recos de l'Académie face aux « pratiques humainement défaillantes »

violence obstetricale

Améliorer la formation des soignants quant à l'autonomie des femmes enceintes ou optimiser la prise en charge de la douleur en obstétrique…... 1

Des cellules souches osseuses découvertes chez l'homme

Os obtenu à partir de cellules souches osseuses

Ils les avaient dénichées chez le rongeur en 2015. Michael Longaker et son équipe de l’université Stanford viennent de découvrir, chez... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter