Test HPV et dépistage du cancer du col - Le diagnostic moléculaire est probablement l’avenir

Test HPV et dépistage du cancer du colLe diagnostic moléculaire est probablement l’avenir

14.01.2016

Si l’intérêt du test HPV est incontestable dans le dépistage du cancer du col en cas de frottis ASC-US, on peut regretter qu’il ne soit pas indiqué aujourd’hui dans certaines lésions oropharyngées ou anales. Mais encore faudrait-il qu’il soit remboursé dans le dépistage du cancer du col comme aux États-Unis !

Quatre tests moléculaires HPV sont aujourd’hui validés par la Food and Drug administration (FDA) mais aucun ne l’est pour d’autres prélèvements que ceux recueillis par les frottis cervicovaginaux. Ce qui veut dire que, théoriquement, on ne peut pas les utiliser sur des prélèvements oropharyngés ou anaux même si les publications scientifiques en font état. Aujourd’hui la seule indication en France dans le dépistage du cancer du col est le frottis indécis, c’est-à-dire le frottis ASC-US....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »

Abonné
Gasser

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres... Commenter

La prévalence du tabagisme en forte baisse chez les médecins généralistes

tabac

« Contrairement à ce qui est observé en population générale, la prévalence du tabagisme est en forte baisse parmi les médecins généralistes,... 2

La FDA autorise la première bithérapie destinée à la désescalade du traitement du VIH

fda

Le médicament Juluca, une association fixe de dolutégravir et de rilpivirine commercialisée par ViiV Healthcare, vient d’obtenir une... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter