Dès la quarantaine - Une consultation « à valeur ajoutée »

Dès la quarantaineUne consultation « à valeur ajoutée »

11.10.2011
Les gynécologues sont très souvent les seuls médecins d’une femme au détriment parfois du médecin traitant généraliste. Leur rôle est important dans une société où la prévention se doit d’être prioritaire. Il ne s’agit plus de se contenter de faire des diagnostics de maladies infectieuses, des bilans d’infertilités, des renouvellements de contraception. Toute femme dépassant les 40-45 ans devrait avoir droit à une consultation de « remise à plat » des facteurs de risque et d’une prise en charge personnalisée allant dans le sens de la prévention.
  • 1318295515286989_IMG_68557_HR.jpg

LE GYNÉCOLOGUE connaît bien ses patientes, souvent suivies pour leur contraception, puis pour leurs grossesses etc.… Et nul besoin de matériels sophistiqués : une toise et un mètre ruban de couturière font l’affaire.

Que chercher ? Que prévenir ?

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez la femme. Pour Collins P. (EurHeart JC 2 007), 57 % des femmes déc...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 8

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

Réguler l'installation des spécialistes de secteur II en zone surdotée : la mesure choc du CESE

cese

Depuis plusieurs semaines, la question de la liberté d'installation ne quitte pas le débat public. Le Conseil économique, social et... 18

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter