Prélèvements microbiologiques en réanimation - Peut-on se permettre d'être moins systématique ?

Prélèvements microbiologiques en réanimationPeut-on se permettre d'être moins systématique ?

08.10.2008
Certains prélèvements microbiologiques, dont l'interprétation non univoque peut entraîner une errance diagnostique et une antibiothérapie inadaptée et/ou dont le résultat ne modifie pas l'attitude thérapeutique, pourraient ne plus être pratiqués. À partir des questions fréquemment posées par les anesthésistes et les réanimateurs aux microbiologistes, des données de la littérature, le point avec le Dr Alexandra Aubry.
  • 1276167436F_Img342618.jpg

LES PRÉLÈVEMENTS systématiques pour préciser l'écologie du patient font l'objet de nombreux articles dont les conclusions sont contradictoires. Si le dépistage de portage de bactéries multirésistantes (BMR) (prélèvements nasaux, rectaux, des plis inguinaux et axillaires) est justifié, la réalisation et la répétition de certains prélèvements sont inutiles.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

À la polyclinique de Limoges, « vis ma vie » de directeur ou de brancardier 

« Faites un mouvement en huit, c’est plus efficace pour nettoyer » : la directrice de la polyclinique de Limoges suit docilement les consign... Commenter

Le talent de Léonard de Vinci expliqué par son strabisme ?

de vinci

Le peintre (sculpteur, écrivain, architecte, inventeur, botaniste, etc, etc) Léonard de Vinci souffrait d'une exotropie intermittente,... 1

Neuf mois d'emprisonnement dont six mois ferme pour avoir volé le portable d'un médecin

Neuf mois d'emprisonnement, dont six mois ferme. C'est la peine à laquelle a été condamné un homme, pour avoir volé, il y a quelques jours,... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter