Une étude française sur l'incontinence anale - Un trouble fréquent, surtout après chirurgie coloproctologique

Une étude française sur l'incontinence analeUn trouble fréquent, surtout après chirurgie coloproctologique

29.05.2008
Des spécialistes en pathologie digestive (F. Léger et coll., hôpital Édouard-Herriot, Lyon) ont réalisé une étude dans le but de préciser les caractéristiques cliniques, échographiques et manométriques de l'incontinence anale (IA) chez l'homme. L'IA est un handicap fréquent, qui retentit de manière importante sur la qualité de vie. L'étude confirme également la fréquence des « défects » sphinctériens chez les patients opérés.
  • 1276170533F_Img327536.jpg

SELON UNE RÉCENTE revue de la littérature, la prévalence de l'incontinence anale (IA) est très variable du fait des différences de définition, allant de 1,4 à 19,6 % selon les publications. «Dans un questionnaire envoyé à une population habitant en région Rhône-Alpes, nous avons observé une prévalence de 5,1% de l'IA dans la population générale adulte. Même si elle...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Des Français pas assez actifs, rivés aux écrans : l'alerte de Santé publique France

tv

L'inactivité physique et la sédentarité (corrélée au temps passé devant les écrans) progressent en France, révèlent les dernières données... 2

Trois tasses de café par jour diminuent la mortalité des patients co-infectés VIH-VHC

cafe

« Three cups of coffe a day keep the hepatologist away. » Tel pourrait être le nouvel adage des patients co-infectés par le VIH et le VHC, a... Commenter

Forfait hospitalier à 20 euros et ONDAM à 2,3 % : le PLFSS 2018 prend forme

forfait

Le premier projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) de l'ère Macron devrait apporter un peu d'oxygène au secteur de la... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter