Trente mois après un vaccin anti-HER-2 - Baisse de moitié des récidives chez certaines femmes

Trente mois après un vaccin anti-HER-2Baisse de moitié des récidives chez certaines femmes

16.04.2008
Un vaccin anti-HER-2 pourrait être proposé aux femmes à haut risque de récidive de cancer du sein (HER-2 + ou ++). Cette piste thérapeutique novatrice est fondée sur une activation de l'immunité par le biais d'un leurre immunologique.

VACCINER les femmes qui surexpriment modérément le récepteur HER-2 (HER-2 + ou ++) contre le peptide E75 correspondant au domaine extracellulaire de HER-2 pourrait permettre de faire diminuer de 50 % le risque de récidive chez ces femmes qui ne sont pas éligibles pour le trastuzumab. La piste de la vaccination contre le peptide HER-2 est explorée depuis quelques années. Son but : créer une autoprotection contre les ré...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

2 700 signalements d'effets indésirables liés au DIU Mirena entre mai et août 2017

mirena

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a rendu publics les premiers résultats d'une enquête de... Commenter

Tarifs de radiologie : le Sénat enterre le spectre des décotes tarifaires autoritaires 

radiologues

Les syndicats de médecins libéraux, et notamment de radiologues, ont été entendus par le Sénat. Vendredi soir en séance publique, les élus... Commenter

« Zéro sexisme », « zéro harcèlement » : la contre-attaque des internes pour briser le tabou et porter plainte

SEXISME

Après la publication de l'enquête édifiante dénonçant la banalisation du sexisme et du harcèlement sexuel au cours du cursus,... 1

A découvrir