Dans le syndrome d'apnée obstructive du sommeil - Les morts subites surviennent souvent la nuit

Dans le syndrome d'apnée obstructive du sommeil Les morts subites surviennent souvent la nuit

24.03.2005
Chez les patients souffrant d'un syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAS), le risque de mort subite est élevé pendant la nuit, contrairement à la population générale dont le risque augmente pendant les heures matinales. Les anomalies physiopathologiques associées aux épisodes d'apnée rendent compte de ce fait.

DANS LA population générale, la courbe du risque de mort subite par cause cardiaque atteint un pic pendant les heures matinales, entre 6 heures du matin et midi et elle est à son point le plus bas au cours du sommeil entre minuit et 6 heures du matin. Cette courbe suit le même parcours pour la mort subite chez les insuffisants cardiaques et pour la survenue des infarctus du myocarde.
Chez les personnes ayant un SAS, on trouve des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré son potentiel, la télémédecine reste « embryonnaire »

cour comptes 2

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine*,... Commenter

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... 2

Internat : l’ophtalmologie très prisée, la médecine générale et la gériatrie à la peine

choix de postes

7 977 étudiants en médecine (CESP inclus) en ont fini avec leur choix de spécialité d’internat et de CHU d’affectation. La procédure a pris... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter