Angioplastie : le CO pourrait devenir un médicament antiresténose

Angioplastie : le CO pourrait devenir un médicament antiresténose

19.01.2003
Le monoxyde de carbone (CO), bien connu pour sa toxicité, pourrait-il devenir un traitement ? Une étude chez le rat le suggère. Une simple exposition d'une heure au CO à faible dose (250 ppm), administrée avant l'angioplastie, prévient la resténose chez le rat. La protection conférée par le CO vient de ce qu'il empêche la prolifération de l'intima qui suit la lésion vasculaire au cours de l'angioplastie. La prochaine étape est de tester ce traitement chez le cochon. Si l'effet se confirme, ce traitement pourrait entrer en clinique.

De notre correspondante
à New York

« Ces résultats démontrent un rôle protecteur important pour le CO dans la lésion vasculaire et sont en faveur de son utilisation comme agent thérapeutique », indique, dans un communiqué, le Dr Leo Otterbein (University of Pittsburgh School of Medicine), dont l'équipe publie ce nouveau travail dans « Nature Medicine ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Après le calvaire des ECNi, les étudiants demandent des comptes

ecni

8 900 candidats ont dû plancher pendant la journée de secours après l'annulation de deux sessions des ECNi. Les carabins soupçonnent des... 3

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... 1

Santé mentale, 3e cycle : les internes présentent leurs doléances au ministère

buzyn

L'Intersyndicat national des internes (ISNI) a rencontré ce vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn et son cabinet afin de faire le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter