Des gènes du stockage des graisses soupçonnés grâce aux ARN interférents

Des gènes du stockage des graisses soupçonnés grâce aux ARN interférents

15.01.2003
L'analyse fonctionnelle du génome de Caenorhabditis elegans avance à grands pas grâce à la création d'une vaste banque d'ARN interférents couvrant 86 % des gènes du petit ver « nobélisé ». L'utilisation de cette banque a notamment permis l'identification de plus de 400 gènes impliqués dans le stockage des graisses. Un grand nombre de ces gènes possèdent un homologue chez les mammifères et ces recherches pourraient donc aboutir à la mise en évidence de nouvelles cibles pour le traitement de l'obésité chez l'homme.

Un groupe de chercheurs britanniques vient de démontrer l'efficacité de l'utilisation des ARN interférents (ARNi) en génomique fonctionnelle. Ravi Kamath et coll. (uiniversité de Cambridge) publient cette semaine, dans la revue « Nature », les résultats d'une vaste étude au cours de laquelle ils ont inactivé 16 757 des 19 427 gènes de Caenorhabditis elegans à l'aide d'une banque...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Stratégie nationale de santé : quatre priorités, une concertation, un décret pour décembre

sns

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a lancé ce lundi une grande concertation autour de la stratégie nationale de santé (SNS) qui sera... 7

Épidémie de rougeole en Italie : près de 4 500 cas dont 3 décès chez des non-vaccinés en 2017

rougeole

La cause principale de l'épidémie de rougeole qui sévit actuellement en Italie est « la part grandissante au fil du temps d'individus... 2

Patients et médecins n'imaginent pas (à tort) que la rémission du diabète est possible

diabete

Selon un papier d'analyse publié dans le « BMJ », le diabète de type 2 est encore trop souvent considéré à tort comme une maladie... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter