Rhino-pharyngites récidivantes : la prévention par Imocur enfant réduit les coûts de l'affection

Rhino-pharyngites récidivantes : la prévention par Imocur enfant réduit les coûts de l'affection

30.09.2001
Les Laboratoires Zambon France, en collaboration avec les Laboratoires OM Pharma (Genève, Suisse), ont réalisé l'analyse médico-économique d'une stratégie de prévention des infections respiratoires hautes de l'enfant par l'immunostimulant Imocur. Cette étude est venue démontrer l'efficacité du traitement en prévention secondaire. Son utilisation en prévention primaire conduirait à traiter par excès des enfants, annulant le bénéfice économique réalisé.

Grâce à un critère unique, la valorisation monétaire, les études médico-économiques permettent d'appréhender dans son ensemble l'importance de la pathologie traitée, ses complications et l'efficacité du médicament. Cette valorisation monétaire globale permet d'un seul coup d'œil d'évaluer l'intérêt d'un médicament et de le comparer à plusieurs autres straté...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... Commenter

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter