Infections invasives sévères à pneumocoque - Le mauvais ménage des opiacés et des infections

Infections invasives sévères à pneumocoqueLe mauvais ménage des opiacés et des infections

Pascale Solere
| 27.02.2018
De nouvelles données invitent à être particulièrement attentif aux patients sous traitement opiacé chronique eu égard à leur risque infectieux. Et peser très scrupuleusement peser la prescription d'opiacé chez les sujets ayant déjà un certain degré d'immunodéficience, notamment chez les sujets porteurs du VIH.
  • opiacé

Les personnes sous traitement opiacé sont plus à risque de développer une infection invasive à pneumocoques. C'est ce que met en évidence une étude rétrospective menée aux États-Unis sur la base de données Medicaid du Tennessee, après croisement des données avec celles du système de surveillance bactérienne (Active Bacterial Core surveillance system) alimentée par les laboratoires de biologie médicale pour documenter l'implication du germe dans ces infections invasives recensées en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A la une

add
téléconsultation

Téléconsultation en officine : MG France redoute un conflit d'intérêts du pharmacien

À peine signé, déjà critiqué ! L'avenant 15 sur la téléconsultation en officine paraphé le 6 décembre par l'Assurance-maladie et deux syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO), dans le cadre de la convention pharmaceutique, n'est pa... 12

La vaccination anti-grippale réduit la mortalité des insuffisants cardiaques

vaccin grippe

La vaccination contre la grippe saisonnière réduit le risque de mortalité toute cause confondue et le risque de mortalité cardiovasculaire... Commenter

Cardiologue redevenue médecin généraliste, elle s'installe à 67 ans dans son Béarn natal

Dr Serra

« Vous voyez, je fais tout à l’envers ! » À l’âge où la plupart des médecins songent à raccrocher leur stéthoscope, le Dr Régine Serra Castr... 5

On meurt toujours du tétanos en France, selon Santé publique France

tetanos

Après une chute importante entre 1960 et 2000, le nombre annuel de cas déclarés de tétanos s'est stabilisé en France autour de moins de 10... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter