Le seul parti opposé au consensus

RN : Macron, pas de quartier  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 07/04/2020
Les ténors du Rassemblement national ne semblent pas gênés d'obéir publiquement à un mot d'ordre : refuser de respecter le pouvoir pendant l'épidémie de coronavirus. Il suffit de leur tendre un micro pour qu'ils dénoncent à l'envi les mensonges de l'exécutif, son manque de compétence, son inefficacité et pour qu'ils mettent à son passif le nombre de morts et de blessés.
Marine Le Pen en meeting

Marine Le Pen en meeting
Crédit photo : AFP

Les  spécialistes de l'extrême droite expliquent l'attitude du RN et singulièrement de Marine Le Pen, dont la logorrhée haineuse a été multipliée par deux depuis le début de la crise, par ce qui fait sa force intrinsèque : elle ne rentre jamais dans le rang, même si elle semble ainsi desservir les intérêts du pays, parce qu'elle pense que les distances qu'elle prend avec la majorité et avec les autres partis d'opposition lui confèrent un style unique qui convient à ses électeurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte