Le gouvernement se donne un an

Retraites : le pouvoir prend son temps  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 16/09/2019
Dans le discours qu'il a prononcé jeudi dernier, le Premier ministre, Édouard Philippe, a confirmé son intention de poursuivre la réforme des retraites mais en prenant le temps d'une concertation avec tous les élus et d'un débat national avec les citoyens que cela intéresse. La réforme sera achevée par un vote du Parlement au début de l'été prochain.
Philippe, Buzyn, Sibeth Ndiaye et Delevoye

Philippe, Buzyn, Sibeth Ndiaye et Delevoye
Crédit photo : AFP

On s'attendait d'autant plus à une réforme rapide que les débats et concertations n'ont pas manqué depuis plus d'un an. On s'aperçoit que le gouvernement prendra tout son temps. Emmanuel Macron a sifflé la fin de la première manche quand il a déclaré, il y a quelques jours, qu'il était plus séduit par la durée des cotisations que par la prolongation des carrières. Aussitôt, les Français ont compris que la réforme des retraites ne serait pas adoptée dès cette année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte