Courrier des lecteurs

PMA : le risque de dérives

Publié le 12/09/2019

L’inscription dans la loi française de la « PMA pour tous » ne peut pas être la solution au malaise qu’éprouvent certaines personnes devant l’inégalité fonctionnelle des sexes dans le domaine de la reproduction.

Vouloir que la loi supprime cette inégalité pour répondre au « droit à l’égalité », est une aporie dont aucun raisonnement, aucun argument ne permet de sortir.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)