Plusieurs syndicats médicaux déçus du Ségur : à l'hôpital comme en ville, un compromis qui n'a pas convaincu tout le monde  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 13/07/2020

Crédit photo : S.Toubon

« La montagne a accouché d'une souris. Nous sommes extrêmement déçus », a résumé ce lundi à propos du Ségur de la santé le Dr Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF). Comme l'intersyndicale Action praticiens hôpital (APH) − qui regroupe Avenir hospitalier et la Confédération des praticiens des hôpitaux − et Jeunes Médecins, le syndicat des urgentistes dénonce l'insuffisance du protocole d'accord sur les rémunérations des médecins hospitaliers (qui prévoit une enveloppe de 450 millions d'euros).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte