Courrier des lecteurs

Pluralis

Publié le 16/06/2020

Le confinement psychique reflète un état mental figé par la peur de la mort. Alors que le déconfinement psychique devrait permettre de s’extraire de cette menace, il aggrave les symptômes chez les uns et en fait surgir de nouveaux chez d’autres. En effet, certains, arrachés à leur cocon protecteur, vont être assaillis d’angoisses, de phobies, d’autres vont se sentir persécutés ou manifester des symptômes psychosomatiques. Ceux qui ont survécu à une atteinte virale nécessitent une écoute particulière.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)