Permanence des soins élargie au samedi matin : les lignes bougent  Abonné

Par
Publié le 02/03/2020

Lancé en décembre, le  mouvement de fermeture des cabinets  libéraux le samedi matin a replacé sur le devant de la scène une revendication ancienne : l'extension des horaires de permanence des soins ambulatoires (PDS-A). Le gouvernement, qui veut solliciter la médecine de ville dans le cadre de la réponse aux soins non programmés et doit lui donner des gages, se retrouve sous pression.

Vice-présidente de MG France, le Dr Agnès Giannotti, a suivi le mot d'ordre et fermé son cabinet dès le 14 décembre

Vice-présidente de MG France, le Dr Agnès Giannotti, a suivi le mot d'ordre et fermé son cabinet dès le 14 décembre
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« Aujourd'hui, le ministre est monopolisé par le coronavirus, il est donc difficile pour nous de revenir à la charge. Mais l'appel à la fermeture des cabinets le samedi matin continuera jusqu'à ce que nous obtenions une réponse favorable », assure le Dr Jacques Battistoni, président de MG France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte