Révolutions médicales - Les réponses à vos questions - Le virus Zika, débat médical, scientifique et éthique
Interview

Révolutions médicales - Les réponses à vos questionsLe virus Zika, débat médical, scientifique et éthique

25.04.2016
  • Révolutions médicales - Les réponses à vos questions - Le virus Zika, débat médical, scientifique et éthique -1

    Le virus Zika, débat médical, scientifique et éthique

Les questions des internautes du Quotidien du Médecin :

Une femme désireuse d'une grossesse et qui part quelques jours dans une zone à risque me demande combien de mois attendre après le retour avant de mettre en route une grossesse…

Réponse du Dr FONTANET : Il n’y a pas, à ma connaissance de recommandation sur ce point.  Le CDC d’Atlanta recommande, pour une femme qui aurait été diagnostiquée avec une infection symptomatique par le virus Zika, d’attendre 8 semaines avant de mettre en route une grossesse.  La plupart des infections par le virus Zika sont asymptomatiques.  Par extension, on pourrait donc suggérer d’attendre deux mois après le retour d’une zone à risque pour débuter une grossesse.

Est on certain que le virus zika ne sort pas d'un laboratoire qui l'aurait opportunément sélectionné pour ses qualités particulières ?

Il n’y a aucun élément qui le suggère. 

Comment expliquer les atteintes neurologiques observées ?

Il y a de plus en plus d’articles scientifiques qui mettent en évidence le tropisme spécifique du virus Zika pour les cellules nerveuses, notamment, mais pas seulement, immatures (cellules souches).

Faut-il s'attendre à des cas autochtones comme pour la dengue ou le chikungunya en métropole ?

Oui, dans les régions de France métropolitaine où le moustique Aedes albopictus (moustique tigre) est présent (sud de la France principalement).  La période de transmission va de mai à novembre, avec un pic en août et septembre.

Quelles sont les autres maladies vectorielles sexuellement transmissibles ?

Il n’y a pas, à ma connaissance, d’autre virus transmis par des arthropodes (arbovirus), qui soit transmis sexuellement.  Je ne saurais me prononcer pour l’ensemble des maladies vectorielles (domaine très vaste).

Pour écouter l'émission, c'est ici :


Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mutuelles, réseaux de soins : le Dr Accoyer accuse Richard Ferrand de conflit d'intérêts et essuie les critiques d'En Marche !

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En marche ! et candidat aux législatives, a dénoncé dimanche « des mensonges » après les accusations de... Commenter

Y compris dans les formes progressives de la maladieLa SEP, des avancées tous azimuts

Abonné
sep IRM

L'offre thérapeutique s'est largement étoffée dans les formes rémittentes de la sclérose en plaques (SEP). Aujourd'hui, des pistes, autres... Commenter

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter