Savoir dire « non », premier remède contre le burn out ?
Débat

Savoir dire « non », premier remède contre le burn out ?

13.12.2017
Plus que la charge de travail, c’est la sensation de « travail empêché » qui épuiserait les médecins, c’est à dire le sentiment de ne pas faire convenablement son métier. La frustration (de se former, de trouver un remplaçant…) serait la seconde source de stress, selon une étude présentée récemment. Viennent ensuite les relations avec les patients : les médecins se plaignent de leurs demandes injustifiées ou excessives (de certificats, d’examens, d’ordonnances…). Pour se préserver, et pour le bien des patients eux-mêmes, « il faut savoir dire ”Non” et éduquer les casse-pieds », suggère un lecteur du « Quotidien ».
Oui
52%
Non
6%
C'est plus compliqué que ça
42%
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Evénement

Économies à répétition, accréditation lourde, perte d'attractivitéLa biologie médicale sur le fil du rasoir

Abonné
evenement

La biologie médicale de proximité est-elle en voie de disparition ? La profession, réformée en 2013, semble arrivée au bout d'un cycle. Les... 6

Rapport annuel ONUSIDA : le combat n'est pas terminé

onusida

Si pour la première fois, le nombre de décès annuels liés au Sida est passé sous le seul de 1 million, Michel Sidibé, directeur exécutif de... Commenter

À Gravelines, des généralistes séduits par les cabinets tremplins à loyers symboliques

gravelines

Située sur la côte d'Opale, la ville de Gravelines (Nord) avait perdu trois médecins généralistes (sur dix) en 2013. Pour remédier à la... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter