La nomenclature médicale est-elle devenue trop complexe ?
Débat

La nomenclature médicale est-elle devenue trop complexe ?

06.12.2017
Compliquées, peu pertinentes, inadaptées… Les nouvelles tarifications des consultations complexes et très complexes (46 et 60 euros), introduites au mois de novembre laissent perplexes certains médecins. En cause ? La complexification de la nomenclature médicale, déjà bien touffue. Un cardiologue s’en est ému récemment dans « le Quotidien », en plaidant pour une tarification à la durée de la consultation, non pas en fonction de la complexité de la pathologie. Même constat de la part de la CSMF qui estime que la nomenclature ne valorise pas une part significative de l’activité des médecins.
Oui
81%
Non
6%
C'est plus compliqué que ça
14%
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter Bienvenue dans le débat
 
pierre b Médecin ou Interne 07.12.2017 à 20h18

nsp

Ce n'est pas la nomenclature qu'il faut questionner, il est impossible de la faire réellement évoluer selon le vrais prix d'un acte de médecine car nous exerçons sous forme contrainte, une espèce Lire la suite

Répondre
 
JACQUES T Médecin ou Interne 07.12.2017 à 10h04

Plus la NABM (Nomenclature des Actes des Biologie Médicale)

L'administration vit au XIX siècle. Pour faire entrer de nouveaux actes à la NABM pour qu'ils soient pris en charge il faut des années et un parcours du combattant. Certains actes totalement Lire la suite

Répondre
 
Oui
JEAN-LOUIS L Médecin ou Interne 06.12.2017 à 21h57

STOP nomenclature compliquee

Nous avons déjà assez peu de temps médical et trop de paperasse , encore de multiples cotations : augmenter soit la GS , soit payer en fonction de la durée de la consultation

Répondre
 
Frederic L Médecin ou Interne 06.12.2017 à 21h40

F Lefebvre

C'est effectivement devenue une usine à gaz.pareil pour la nomenclature des actes chirurgicaux.il est loin le temps du point a multiplier pour la valeur de l'acte.

Répondre
 
Oui
médecin landes Médecin ou Interne 06.12.2017 à 19h23

médecin

On promet la simplification alors que l'inverse se produit .L'usine a gaz du panorama des honoraires est désolante.Elle a du être conçue par des administratifs qui vivent dans un monde surréaliste. Lire la suite

Répondre
 
Oui
jean pierre m Médecin ou Interne 06.12.2017 à 14h22

OUI

Produit typiquement bureaucratique, la nomenclature des actes médicaux, en France, est une véritable "usine à gaz" comme seuls les technocrates savent en créer. A simplifier comme notre code du Lire la suite

Répondre
 
Oui
trezatta-bl Médecin ou Interne 06.12.2017 à 22h38

DR RIVOLLET

je pense que l'objectif de la CCAM est qui fait quoi et pourquoi fait il plus d ' acte que la moyenne de ses confrères .bref du flicage (pour ne pas dire du stalinisme).cependant l'état de la Lire la suite

Répondre
 
YVES P Médecin ou Interne 07.12.2017 à 09h54

complètement d'accord

Complètement d'accord

Répondre
 
MICHEL B Médecin ou Interne 06.12.2017 à 13h32

AU secours

En dermatologie les patients viennent avec une liste qu'il faut valider entièrement au prétexte que c'est difficile d'avoir 1 RdV et c'est 30€ si on fait une prescription pour avoir droit à l'APC 48€ Lire la suite

Répondre
 
Oui
Scared Médecin ou Interne 06.12.2017 à 16h07

medecin

Chez nous, ils viennent faire les courses de courriers, pour être bien remboursés, et des spé refusent les sans courrier même chez les enfants pour coter le 2Cs . GRANDIOSE? ET TOUT ÇA POUR RIEN

Répondre
 
Oui
FREDERIC M Médecin ou Interne 06.12.2017 à 10h35

vive l'europe

On prône l’Allemagne, alors adoptons sa tarification consultation de base 50€ + 10€ par thème abordé , moyenne des actes 70€
sans doute trop simple pour nos énarques!!!

Répondre
 
Oui
Arnaud D Médecin ou Interne 06.12.2017 à 21h37

Travail de syndicats

Trop simple et trop coûteux. La nouvelle nomenclature impose presque un logiciel dédié !!! Le but est de faire croire aux médecins et surtout aux patients que les tarifs augmentent alors qu’il sont Lire la suite

Répondre
 
Médecin 95 Médecin ou Interne 07.12.2017 à 11h17

70€ de l'acte?

Êtes-vous sûr ? J'ai des copains en Allemagne qui ne me confirment pas ces tarifs. Ce serait bien, mais non !

Répondre
 
Georges D Médecin ou Interne 06.12.2017 à 10h32

Un projet tarifaire existe : voir Spelib.fr

Un projet tarifaire cohérent pour valoriser l'activité clinique spécialisée existe. Il a fait l'objet de projections budgétaires sur la base des données SNIIRAM, a été complété en 2017 et testé par Lire la suite

Répondre
 
DOMINIQUE N Médecin ou Interne 06.12.2017 à 09h55

No(health)men clature

C'est volontaire ! Déjà un médecin ne s'y retrouve pas alors la secrétaire encore moins !

Répondre
Voir tous les commentaires

Participez au débat

Vous devez être inscrit ou abonné pour pouvoir participer.
Pour rappel, la participation est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter