Anxiété, troubles dépressifs : les étudiants et jeunes médecins sont-ils abandonnés à leur sort ?
Débat

Anxiété, troubles dépressifs : les étudiants et jeunes médecins sont-ils abandonnés à leur sort ?

14.06.2017
Près de 66 % des étudiants en médecine, des internes et des chefs de cliniques souffrent d’anxiété, selon une étude dévoilée par leurs syndicats. Environ 28 % d’entre eux sont atteints de troubles dépressifs. Cette enquête alarmante met en lumière les difficultés auxquelles sont confrontés les jeunes à l’hôpital : conditions de travail difficiles, manque de personnel, repos de sécurité non respecté… encadrement parfois déficient et peu empathique. Sont-ils abandonnés à leur sort ? Comment améliorer leur situation ?
Oui
59%
Non
10%
C'est plus compliqué que ça
31%
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Les praticiens hospitaliers beaucoup moins payés que les remplaçants : le SNPHARe met les pieds dans le plat

praticiens hospitaliers

La diffusion par l’agence régionale de santé (ARS) Occitanie d’un document détaillant les différentes modalités légales de rémunérer un... 9

Médias, Twitter : Buzyn au top de l'influence en 2018

buzyn

L'Argus de la presse dévoile son palmarès des femmes françaises les plus citées dans les médias au premier trimestre 2018. Avec quelque 16... Commenter

Une ARS pour Mayotte et des moyens pour l'hôpital de Mamoudzou, promet Edouard Philippe

Mayotte Edouard Philippe

Édouard Philippe a présenté jeudi les grands axes d'un plan pour l'avenir de Mayotte, destiné à « restaurer la confiance en la parole de l’É... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter