Consultation longue majorée ou C revalorisé, que choisir ?
Débat

Consultation longue majorée ou C revalorisé, que choisir ?

06.04.2016
Majorer les consultations longues, complexes ou à fort enjeu de santé publique, c’est l’une des pistes de la CNAM pour revaloriser les tarifs et l'un des enjeux des négociations conventionnelles en cours. Les syndicats y sont favorables, à condition que la hausse soit significative. Mais certains médecins, qui y voient une nouvelle usine à gaz, privilégient une hausse généralisée du C. Le patron de la CNAM a pourtant prévenu : il ne sera pas possible de gagner sur les deux tableaux.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter Bienvenue dans le débat
 
Docmartial Médecin ou Interne 13.04.2016 à 14h37

le mépris

Ni l'un ni l'autre, si j'étais encore en activité je choisirais le salariat et les consultations libres en dehors des heures salariées.

Répondre
 
nadj Médecin ou Interne 12.04.2016 à 23h31

une goutte d'eau ..

«  c'est la Cnam qui décidera les critères de la consultation longue ... et elle s'arrangera pour qu'elle ne concerne que peu de patients ...et il y en aura plus pour certains que pour d'autres ...
i Lire la suite

Répondre
 
jacques R Médecin ou Interne 12.04.2016 à 11h08

C ou Clong

Il faut un C revalorisé globalement, car il est très difficile pour un MG de savoir quand il peut coter C Long ou pas et à partir de quel moment ?

Répondre
 
Bruno D Médecin ou Interne 11.04.2016 à 20h58

CESSER L'HUMILIATION

« C A 40 EUROS, C'EST LA MOYENNE EUROPÉENNE, LE RESTE C'EST POUR NOUS ENFUMER SANS CONTRÔLE POSSIBLE ET FAIRE DES ECONOMIES SUR NOTRE DOS !!! »

Répondre
 
JEANNE N Médecin ou Interne 11.04.2016 à 22h45

manif depuis plus d'un an et vous posez ce type de question ?

« Tout à fait »

Répondre
 
HUGUES A Médecin ou Interne 11.04.2016 à 09h03

Dr Audoli , medecin

Revaloriser le "C " c'est la seule condition acceptable ; une rémunération sous condition supplémentaire ( durée de consultation, âge du patient, pathologie .. ) c'est encore complexifier les Lire la suite

Répondre
 
Non
1wil Médecin ou Interne 11.04.2016 à 08h45

C a 40 euros

Le c à 40 euros un point c'est tout.

Répondre
 
Richard G Médecin ou Interne 09.04.2016 à 20h11

"Revaloriser" dites vous ?

« C'est redonner de la valeur à nos actes uniquement sur le plan financier ; je ne vois pas en quoi ils pourraient être meilleurs.En fait "revaloriser" ce sera de ré-actualiser le "C" simplement et j Lire la suite

Répondre
 
Richard G Médecin ou Interne 09.04.2016 à 20h08

Fric et personnalité.

« Il y aura toujours des bonnes poires qui n'oseront jamais aller au delà du "C" classique et d'autres qui aiment l'argent qui factureront la quasi totalité de leurs actes en "C" longs ! Attention aux Lire la suite

Répondre
 
Richard G Médecin ou Interne 09.04.2016 à 20h05

"C" long ou "C" court.

« Qui va fixer le C long ou le C court ? Qui va expliquer à Madame ou Monsieur X... qu'aujourd'hui c'était un C long alors qu'avant hier il avait eu droit à un C court ? A mon avis c'est mal parti. Ma Lire la suite

Répondre
 
C'est plus compliqué
Christiane L. Médecin ou Interne 10.04.2016 à 11h01

Bruno D..

« Facturation au temps passé sur le modèle Suisse par tranche horaire devrait être la solution. Le prix n'est pas le même si on achète une baguette de pain ou si on prends 10 croissants au beurre. Lire la suite

Répondre
 
lgdoc Médecin ou Interne 09.04.2016 à 10h54

attention!! piège

« Si j’étais MG, je n'accepterais pas ce deal:
-c'est un appât pour ne pas revaloriser la consultation
-il y aura forcement une limite a ne pas dépasser (annuelle? en % de patients..) qui gommera l' Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Participez au débat

Vous devez être inscrit ou abonné pour pouvoir participer.
Pour rappel, la participation est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 1

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 3

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter