À vous de débattre - La carte de paiement santé, une alternative au tiers payant classique ?

À vous de débattreLa carte de paiement santé, une alternative au tiers payant classique ?

08.10.2014
  • Débat

Nouvelle venue dans le monde des complémentaires, créée à l’initiative de médecins, La Médecine Libre (LML) propose à ses clients de régler leurs dépenses de santé avec une carte de paiement à débit différé (Avance Santé). Leur compte n’est débité qu’après remboursement des frais par la caisse d’assurance maladie et par la complémentaire. Cette carte fonctionne chez tous les professionnels de santé équipés d’un terminal de paiement.

L’idée n’est pas nouvelle. Le Crédit Mutuel propose déjà la carte Avance Santé à ses clients ayant adhérés à son assurance santé.

La CSMF y est favorable et y voit une solution alternative au tiers payant généralisé que veut mettre en place le gouvernement. Avantage : le médecin touche directement ses honoraires, et l’acte n’est pas déprécié par la « gratuité » du tiers payant. Les patients, eux, n’ont aucune avance de frais à faire. La solution idéale ?

Que pensez-vous de cette carte de paiement ? Faut-il préférer cette solution au tiers payant classique ? Pourrait-on la généraliser ? A-t-elle des inconvénients  ? 

À vous de débattre...

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 56 Commentaires
 
15.10.2014 à 16h10

« Je pratique le 1/3 P depuis plusieurs années... mais à ma façon et sans intermédiaire d'aucun organisme : mes patients me font un chèque que j'encaisse après remboursement par leur assurance. »

Répondre
 
10.10.2014 à 22h16

« "Ce qui est gratuit ne vaut rien" donc avec le TPG notre acte ne vaudra rien , donc pas de TPG . "La santé n'a pas de prix mais elle a un coût". Le paiement avec la carte avance-santé n'exonère pas Lire la suite

Répondre
 
10.10.2014 à 14h15

« Pourquoi faut-il absolument le semblant de gratuité ?
Si les gens ne paient pas, un jour ils deviendront beaucoup plus exigeant. Jusqu'ici ceux qui ne peuvent pas accéder aux soins, ils ont la CMU Lire la suite

Répondre
 
10.10.2014 à 10h20

« On se noie en choisissant entre se tirer une balle dans la tête et boire du cyanure. Le TPG, c'est non, et un point c'est tout. Nous ne sommes que médecins, et pas assistant bancaires. »

Répondre
 
09.10.2014 à 08h59

« Tout plutôt que le 1/3 payant généralisé !!! Alors pourquoi pas cette carte qui semble moins pénalisante ? En tous cas vous saurez pour qui voter en 2017 si la loi passe en l'état... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 26

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 23

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter