Courrier des lecteurs

Malmenée, la presse médicale doit être préservée  Abonné

Publié le 03/07/2020

Il y a quelques jours de cela, je suis allé sur Paris pour profiter des « joies » du déconfinement. En parallèle aux différentes possibilités de sorties, j’ai décidé d’aller vers une des plus célèbres librairies médicale. À ma grande surprise, j’ai trouvé porte close avec un petit mot indiquant que la fermeture de cet établissement était définitive, et que les ouvrages médicaux pouvaient être trouvés sur le site internet de la maison d’édition.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte