L'un est plus populaire que l'autre

Macron et Philippe : le grand écart  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 29/05/2020
La cote de popularité du Premier ministre atteint 46 %. Celle du président de la République ne dépasse pas 34 %. Jusque là, rien de très nouveau sous le soleil. Mais les médias et tous ceux qui veulent nous faire croire que, dans son parcours, la République ne passe que par des gorges étroites et menaçantes, estiment qu'il y a là un état de fait susceptible de nous conduire à une crise.
Macron et Philippe

Macron et Philippe
Crédit photo : AFP

Dans la logique de la Vè République, l'inverse eût été préférable, le Premier ministre étant censé jouer le rôle de fusible. Mais n'oublions jamais qu'Emmanuel Macron ne se conduit jamais comme on s'y attend, qu'il se délecte de ce que d'autres présidents auraient détesté, et que, au moins en apparence, il n'exprime jamais la moindre inquiétude, même dans les périodes de crise les plus tourmentées. Que nous disent les oracles professionnels ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte