Du côté des auteurs contemporains

Variété, qualité, émotion

Par
Publié le 16/10/2020

Thomas Bernhard, Jean-Luc Lagarce, Naomi Wallace, mis en scène par des artistes très différents dans de très bons spectacles.

« Un jour je reviendrai »

« Un jour je reviendrai »
Crédit photo : CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE

* « Avant la retraite » (1) : une pièce féroce mais qui laisse la place au rire des spectateurs, une pièce très méchante de Thomas Bernhard, c’est le choix audacieux de Jean Robert-Charrier pour la grande salle du Théâtre de la Porte Saint-Martin. Une pièce qui date de 1979 et dont l’auteur autrichien situe l’action en Allemagne dans une petite ville de l’ouest.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)